Quel c0n

Et voilà, dans l'excitation de l'écriture de mon billet précédent, voilà que je supprime celui sur les pavés de Paris... Mes plus grandes excuses aux personnes ayant utilisé le permalien de cet article.

Mea culpa est.

Haut de page