Les origines de IIRC remontent aux premières discussions sur Internet, par mail ou par IRC, je ne sais pas. L'idée est simplement de réduire le nombre de caractères à taper pour une expression souvent employée. « Si je me souviens bien », vous avez sûrement déjà utilisé cette expression en discutant avec un ami ou un collègue. C'est tout à fait normal de douter de ses propres propos, personne n'est capable de retenir toutes les informations qui traverse nos minuscules amas de neurones que sont nos cerveaux, surtout de manière précise.

Certainement très adaptée à une discussion en directe, à la messagerie instantanée ou à IRC, je trouve que cette expression est vraiment dommageable à l'autre type de discussion : la discussion hors-ligne, celle où le contributeur prend le temps de rédiger sa réponse. Alors qu’il est possible de passer du temps à élaborer son message, certains préfèrent privilégier la vitesse de leur réponse à sa qualité.

Beaucoup de sites web aujourd'hui ont pris conscience de la pérennité de l'information qu'ils diffusent. Certains blogs ont atteints un niveau de vérification de l'information parfois supérieur au média traditionnel. C'est une bonne chose, la vérification d'une information augmente le nombre d'arguments en sa faveur, augmentant ainsi sa qualité et son utilité.

Mais cette qualité se retrouve rarement dans les contributions ajoutées par les visiteurs. Certains vont même jusqu'à remettre en cause l'idée de contribution du visiteur, et préfèrent fermer les commentaires de leurs billets ou de leur articles. Je ne suis pas d'accord avec cette idée. Si une contribution sur cent est intéressante, alors je pense que cela vaut le coup de laisser les contributions. Et puis il n'est jamais trop tard pour éduquer les gens.

Il est possible d'augmenter significativement le niveau de ses propres contributions d'une manière assez simple. Il suffit de prendre le temps de rédiger, n'oubliez pas que vos écrits ne sont pas publiés en temps réel, ils peuvent attendre. Si à chaque fois que vous avancez un argument dans un commentaire, un billet, essayez de l'étayer d'un lien vers ce que vous considérez comme une référence. Personnellement, je lis très souvent l'article Wikipedia associé à un sujet avant d'en parler. Cela me permet de clarifier l'état des connaissances actuelles sur le sujet mais surtout de trouver d'éventuelles références pour étayer mes arguments.

Cela prend du temps mais ne laissez pas les événements vous dépasser, répondre à un article en 5 ou en 20 minutes ne changera pas fondamentalement votre journée. Par contre, cela peut influencer toutes les personnes qui viendront lire vos écrits. Imaginez ce que 15 minutes de plus sur votre temps peut apporter aux milliers de visiteurs qui vous liront.